CULTURE // STYLE DE VIE // SPORT // KESKONFÈ

GIVE ME 5 #24

1/ JEUNE PUBLIQUE
THE PUPPET SHOW-MAN

Conception & Jeu : Yeung Faï.
Mise en scène : Éric Domenicone
Construction castelet : Michel Klein
Construction marionnettes : Yeung Faï.
Ultime rejeton d’une dynastie de marionnettistes, Yeung Faï pratique inlassablement son art et est devenu maître incontesté de la manipulation de marionnettes à gaine chinoise.
Grâce à sa virtuosité il parvient à exprimer précisément l’état d’esprit, le caractère et les sentiments du personnage qu’il interprète.

Jeu 20 – ven 21 déc
18h – la terrasse + 1
Ciné Goûter à 17h30

 

2/ DANSE
KALAKUTA REPUBLIK

Concept & Chorégraphie : Serge Aimé Coulibaly
Inspiré par Fela Kuti, l’inventeur nigérian de l’afrobeat, compositeur,
saxophoniste, chef d’orchestre et homme politique contestataire, le
chorégraphe, crée un spectacle dans lequel la politique n’est pas
seulement un accent dramaturgique vague.
Sept danseurs sur scène, pour des variations infinies de figures et de mouvements.
Sam 12 janv.
Salle Aimé Césaire – 20h

 

3/ THÉÂTRE
FESTIVAL DES PETITES FORMES

Dernier rivage : Hassane Kassi Kouyaté.
L’Empire de la honte : Eric Delor.
Stéphanie St-Clair, reine de Harlem : Nicole Dogué.
Anatole dans la tourmente du Morne Siphon : Arielle Bloesch.
A Parté : Françoise Dô.
Résurgence : Jocelyn Régina.
Moi, Fardeau inhérent : Daniely Francisque.
Joyeux anniversaire Marta : Dominik Bernard
Punition : Valer’ Egouy

Du 15 au 27 Janvier
salle Frantz Fanon et Chapiteau

 

 

4/ JÉDI MIZIK
MAX MONA

Flûte & Chant : Max Mona
Clavier & Synthé : Guy-Marc Vadeleux & Daniel Dubois
Basse : Daniel Brulu
Percussions & Tambour : Johan Lebon
Batterie : Daniel Dantin
Chacha & Choeur : Télef Thésée
Ti Bwa & Choeur : Antoine Rochefort.
Son premier album Vérité. Son père, Eugène Mona, a su transmettre son feu sacré à sa descendance dont Max est le digne héritier.
Jeudi 7 février
Salle Frantz Fanon 20h

 

5/ THÉÂTRE
UNE AUTRE HISTOIRE OU LE MALENTENDU

Texte & Mise en scène : Julius-Amédée Laou.
Cie Le Petit Théâtre de La Cour des Poètes.
Avec : Esther Myrtil, Jann Beaudry, Max-Stéphane Etingué &
Jules Tricard.
En 1828, une jeune esclave de maison en Martinique, Adélaïde Beaulieu, se souvient du drame vécu ce jour où le «maître » constata que sa femme blanche et légitime Mathilde avait accouché d’un enfant métis conçu avec un
noir esclave…

Ven 22 fév – 20h
Salle Frantz Fanon


Tropiques Atrium
Scène Nationale
0596 70 79 29
www.tropiques-atrium.fr